Lernat regardait, du haut du temple des roches, la désolation industrielle. En bas, tout en bas dans la vallée boueuse dont le fleuve charriait le poison radioactif, les centrales mugissaient au milieu d'entrelacs de goudron. Des touffes d'herbes jaunies étaient là, sinistres témoignages d'un passé riant, émiettant une Terre noire et craquelée.
Car la vallée avait été luxuriante, réceptacle de myriades d'espèces si bien de la faune que de la flore enluminant le coeur de reflets chatoyants. Et les prêtres de l'eau, qui pratiquaient autrefois son culte d'ablutions sacrées en toute sécurité, avaient connu une mortalité effrayante pour devenir mutants.
Or, était-il concevable que des êtres souillés par la dégénérescence techno-matérialiste pratiquent encore ce culte? Malgré toute son admiration pour leur dévotion à Hach'Ô, Lernat ne pouvait s'empêcher de douter de leur légitimité.
Il se souvenait avec colère de la facilité avec laquelle ils avaient convaincu le conseil gouvernemental. Nidus, diplomate principal des intérêts de cette faction, avait pris la parole, de sa voix fielleuse dont les accents aigus martelaient encore ses oreilles, en ces termes:
"Je voudrais faire remarquer au Conseil que la situation est critique. On voit partout des flottes immenses parcourir l'espace, alors que notre société balbutie. Et encore! Ce n'est que grâce à l'effort industriel que la sonde Primus a été envoyée, nos premiers yeux dans l'univers. C'est la preuve que notre optique est la bonne, le temps de l'écologie primitive à tout crin est révolu. Nous devons à tout prix privilégier l'industrialisation." Nidus s'apprêtait à lancer son poing vindicateur dans les airs avec son prévisible cri de guerre quand le représentant de la religion au gouvernement, Acme, intervint:
"Que faites-vous de nos traditions? Vous écouter est blasphématoire! Nous ne pouvons ainsi abandonner notre identité!" Nidus eut un sourire en coin et reprit, infâme:
"Je vous ferai remarquer que vous n'êtes pas le mieux placé pour intervenir... Un vote de votre part à l'encontre de ce que veut la sagesse, à savoir un essor accéléré, pourrait vous faire grief... Concernant vos affaires...
- Non, non, je vote pour, je vote pour!" s'empressa bizarrement Acme. Tout le monde se demandait ce qui avait pu être la cause de ce revirement, mais se tint coi. C'est certainement cette lâcheté à faire ressortir des affaires litigieuses qui causera notre perte, pensa Lernat.
Mais les arguments de Nidus l'avaient finalement emporté, devant la peur d'une invasion, nous nous lançâmes dans la course à l'armement.
Lernat regardait le temple magnifiquement sculpté dans la roche, symbole d'une tradition perdue, qu'il faudrait remettre au goût du jour pour la sauver de l'oubli. La recherche technologique devrait être extraordinaire, pour répondre à la fois aux ambitions du gouvernement et ne plus être si irrespectueux envers la Nature... Mais il faudrait d'abord dénouer les intrigues des industrialistes minant le gouvernement.